b12

 

nota bene: le dessin ne dit absolument pas que les animaux sont supplémentés en B12 POUR supplémenter les humains (j’ai découvert récemment que certaines personnes avaient cette interprétation du dessin). Voici quelques documents sur la supplémentation des animaux en B12 (de façon générale, n’hésitez pas à vous référer directement aux docs des filières).

Sources:

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25171056 « Supplementing lactating dairy cows with a vitamin B12 precursor, 5,6-dimethylbenzimidazole, increases the apparent ruminal synthesis of vitamin B12. »

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23312998 « Effects of cobalt supplementation and vitamin B12 injections on lactation performance and metabolism of Holstein dairy cows. »

https://novalait.ca/fiches-de-projets/production-laitiere/acide-folique-vitamine-b12-chez-vache/

« le supplément combiné d’acide folique et de vitamine B12 n’a pas eu d’effet sur la production de lait. Il a réduit la perte de poids et d’état de chair en début de lactation, a diminué de 3,8 jours la première saillie chez les multipares et augmenté de 73% la concentration en vitamine B12 dans le lait. »

Les carences dans leurs rapports alimentaires du bétail avec la pathologie animale

« Quand on eut précisé l’origine tellurique des carences on a été amené à considérer quelles étaient les teneurs minima en cobalt du sol qui pouvaient être considérées comme dangereuses »
En général, des sols contenant moins de 2 millionièmes de cobalt sont considérés comme dangereux.
Certains chercheurs ont trouvé que, sur dès sols contenant 3 à 4 millionièmes, les moutons sont atteints de carence. »

Influence de l’alimentation et du mode d’élevage sur les teneurs en vitamine B12 de la viande bovine et ovine.

« Ainsi le mode d’élevage et l’alimentation ont une influence
significative sur les teneurs tissulaires en vitamine B12.
Cette influence semble être prioritairement le reflet des
apports de cobalt »

 

Besoins vitaminiques des ruminants

« l’évolution des techniques d’élevage et d’alimentation rend plus aléatoire le niveau des apports et parfois des synthèses ruminales, alors que les
besoins et surtout les recommandations augmentent nettement avec la productivité accrue des animaux, avec le souci d’une prévention plus rigoureuse imposant de plus grandes marges de sécurité, avec la nécessité de garantir les plus hautes qualités gustatives et nutritionnelles des
productions animales (lait, beurre, viande) invitant à en réhausser les teneurs vitaminiques.

 

La vitamine B12 chez la truie gravide : faut-il en actualiser le besoin?

Des OGM derrière le discret business de la B12 Article d’Emilie Veyssié pour GlobalMag

Nutrient requirements of fish « 

Les vaches ont besoin de vitamines B; vrai ou faux?

Calcibooster (lien mort)

Commander ici de la B12 pour vaches laitières.

Incidence de deux niveaux d’apports en vitamines sur les performances du poulet de chair

Vitamines : quelles recommandations pour l’alimentation des porcs ?

Vitamines: rôles et besoins dans l’alimentation du porc.

Vente de B12 à destination des animaux d’élevage: Vialfrance, Flexfeed Multivit, Flexfeed Hepa, MS Extase Complete, sur Alibaba (mdr), feed

Pour en savoir plus sur la façon dont les omnivores se supplémentent en B12 et le concept d’animaux emballages, lisez cet article des cahiers Antispécistes. Veuillez noter que cet article fait l’objet d’une controverse, à laquelle l’auteur a répondu.


69 commentaires

Fou · 24 juin 2014 à 14h55

Je vais pouvoir avoir encore plus d’argument lors du prochain débat familial youpi.

    IV · 24 juin 2014 à 15h00

    Il est prévu pour quand ? ^^

Sandrine · 24 juin 2014 à 15h21

J’adore j’adore j’adore voilà 🙂

    IV · 24 juin 2014 à 15h24

    OK.

elihah · 24 juin 2014 à 15h37

Manger des algues, ça peut faire, pour la B12, non?

    IV · 24 juin 2014 à 16h22

    Je crois pas que ce soit la bonne B12.

    Misha · 26 juin 2014 à 7h36

    Les algues « imitent » la B12 lors des analyses sanguines il me semble, mais ça n’est pas un véritable apport ; ça fausse les analyses.

Adé · 24 juin 2014 à 15h47

Et le mieux c’est quand on a plus besoin de se supplémenter du tout 🙂

    caméléon · 13 avril 2015 à 15h03

    C’est possible?

      IV · 15 avril 2015 à 7h42

      Non 😀

Noxe · 24 juin 2014 à 16h06

suffit de voir le végétalien sur le dessin pour voir qu’il va pas bien

    canellelena · 24 juin 2014 à 21h43

    Parce que tu trouve que le boucher qui fume sa clope a l’air d aller si bien que ça ?

    Laurence · 25 juin 2014 à 9h18

    La mauvaise fois, mdr !

      IV · 25 juin 2014 à 10h11

      foi

        Moi · 27 mars 2015 à 18h28

        Remarque, peut-être le mauvais foie également.

Fushichô · 24 juin 2014 à 17h16

Hum, y a pas que les comprimés pour se supplémenter en B12, IV. Y a des moyens plus funs et naturels (et je m’en fous si c’est un mythe !). :-°

    IV · 25 juin 2014 à 10h18

    Oui mais faut aimer. Avant, ça me paraissait bizarre, mais maintenant, pas plus que de boire le lait des vaches, finalement. Les sécrétions, c’est les sécrétions.

      Fushichô · 25 juin 2014 à 17h16

      « Avant, ça me paraissait bizarre ». Avant quoi ? Avant d’avoir essayé pour la première fois ? ^^
      En plus, y a bien que cette sécrétion dont on est sûr que l’animal l’a donnée sans souffrir, et même avec un plaisir non dissimulé. ^^

        IV · 26 juin 2014 à 20h09

        Mais naaaaan! « Avant » de réfléchir à ce qu’était vraiment le lait de vache^^

          Fushichô · 26 juin 2014 à 22h14

          Ah, au temps pour moi, j’avais mal compris. ^^
          Mais, du coup, vu que tu bois pas de lait ni ne mange de règles de poules, t’as abandonné ça aussi (si tant est que t’aies jamais commencé ce mode de supplémentation, bien évidemment) ?
          Et si t’as pas abandonné, pourquoi avoir conservé la consommation de cette sécrétion et pas la consommation des autres ?

          IV · 27 juin 2014 à 10h49

          Je heu, mais je voilà, eh bien, oui, huhuhu, enfin, chacun fait comme…, ça dépend, pourquoi pas?

          Fushichô · 27 juin 2014 à 16h18

          Merci pour l’honnêteté de ta réponse. Et surtout pour sa clarté. ^^

          youplalaa · 28 mars 2019 à 21h03

          Bon, j’ai une question existentielle sur le sujet justement (oui vu l’heure c’est normal)
          Si je choisis ce mode de supplémentation et que le volontaire n’est pas végan… C’est végan ou pas? Je salis mon carma en faisant ça?
          (enfin la question est pas pour moi c’est pour une copine vous savez… Non paskeuh moi je préfère le comprimé qui rend mon pipi fluo, où à la limite celui à l’orange qui est plus facile à avaler parce que voilà quoi >> Et puis en plus c’est très choquant de faire ça à ces pauvres petits zoïdes qui voulaient juste être libérééééés délivrééééés…!)

LaKapsule · 24 juin 2014 à 17h22

[ Les végétariens qui obtiennent leur vitamine B12 en prenant des suppléments, doivent s’assurer que ceux-ci contiennent une forme active de la vitamine du nom de cyanocobalamine ou hydroxocobalamine.
Les produits fermentés à base de soja, tels que miso et tempeh, shiitake (champignons secs) et algue comme la spiruline et nori ne contiennent pratiquement aucune vitamine B12. Bien que ces aliments soient souvent vendus dans les magasins de santé comme étant et qu’il soient consommés par la communauté macrobiotique, ils ne contiennent en réalité que très peu, au cas où ils en auraient, de B12 active (cobalamine). Au contraire, ils contiennent un élément analogue à la B12 qui n’est pas actif et qui risque en fait de bloquer l’absorption de la véritable vitamine B12.

[…]

Toute personne dont le taux de sérum de B12 est inférieur à 300 pg/ml devrait passer un test pour mesurer le taux de méthylmalonate dans les urines.

Pour les végétariens consommant des oeufs et des produits laitiers, la quantité alimentaire recommandée est de deux micro grammes par jour pour les adultes et les adolescents, d’environ 2,5 micro grammes pour les femmes enceintes et les femmes allaitant leur enfant et un micro gramme ou moins pour les enfants. Les végétariens consommant des oeufs et des produits laitiers devraient aussi consommer une variété d’aliments qui contiennent de la B12 tels que les laits et les yaourts allégés et/ou des aliments fortifiés en B12 comme les céréales commerciales, les produits de protéines d’origine végétale et les laits de soja. ]

Source : http://www.vegetarian-nutrition.info/positions/french/b-12.htm

lili · 25 juin 2014 à 17h31

haha ! histoire vraie : hier, ma dentiste regarde ma radio panoramique et me demande si je mange des carottes crues ! Je lui dis : « oui, je suis végétalienne », et pouf ! elle me demande si je prend de laB12 ! Moi, en bonne patiente, la bouche écartelée je lui fais signe que oui. Et puis d’un coup je me met à rire parce que justement ce midi là j’en avais mangé alors pê que j’en avais un peu coincé entre les chicos. Et bing, je m’dit que je pourrais lui en apprendre une bonne sur la façon dont les omnivores se supplémentent en B12. Bah ça lui a fait les pieds ! Oui mais les carottes dans tout ça ??? Alors elle m’a dit que sur ma panoramique, les parois de mes veines carotides étaient visibles et que ça veut dire qu’elle sont fragiles… et que dans ces cas là, il est conseillé de manger un max de fruits et légumes crus !!! Truc de fou !!! En tout cas, si j’avais pas un mode de vie extrême (no cigaret, no alcohol, no meat and egg and dairy), avec mes carotides fragiles innées (je lui ai demandé, c’est pas acquis), j’aurais un AVC qui me pend au nez… ça fout les ch’tons nan ?

RashXBucker · 26 juin 2014 à 8h49

J’ai appris quelque chose là, mais suis un peu déçue par ce que je pensée avoir des conseil pratique pour se fournir facilement en B12. J’essaie de supprimer la viande dans mon foyer mais c’est dure because famille pas très motivée :/

    Ague · 15 mars 2016 à 15h58

    C’est pas compliqué de se supplémenter.

    Tu peux prendre 1 supplément par jour de 10 microgrammes (par exemple : la Veg1)
    Ou bien tu te supplémentes une fois par semaine avec 2000 mcg (par exemple tu suces 2 comprimés de Solgar 1000 mcg, elle est trop bonne)
    Ou bien tu le fais 2 fois par mois si tu préfères avec un bonbon de 5000 mcg (par exemple la marque Natrol).

    (je t’ai mis que des exemples de marques que j’ai déjà goutées, mais y en plein d’autres)

    https://dl.dropboxusercontent.com/u/40648100/dietethics/Vitamin_B12_FR.pdf

Ysatis · 27 juin 2014 à 1h48

il y a de la b12 dans la consoude

    Ague · 15 mars 2016 à 15h27

    La consoude n’est pas une source de B12. Et surtout, la consommation de consoude est toxique et peut être très très dangereuse pour la santé. http://www.vivelab12.fr/consoude/

Sa · 27 juin 2014 à 17h05

Est-ce que l’humain aurait vraiment besoin de vitamine B12? Puisque c’est si dur à trouver naturellement dans les aliments, peut-être n’est ce pas nécessaire à l’homme? Qui a inventé cette fichue vitamine B12?

    unjourPE · 29 juin 2014 à 19h03

    Ce serait moins dur à trouver dans les aliments si le sols n’étaient pas totalement aseptiser par les pesticides.

      kali · 2 juillet 2014 à 21h03

      En effet, mais il n’y a pas que de gentilles bactéries dans la terre. En évitant le mal, on se prive du bon. Ca serais cool de manger de la terre 😀

Flo · 28 juin 2014 à 8h59

Merciiiiii ! J’étais vraiment intéressée par cette question. IV, t’est vraiment un blog d’utilité public (et j’aime tes dessins, tu as un sens de l’illustration qui rend tout très clair)

    IV · 30 juin 2014 à 15h43

    Heu c’est sympa mais faut pas me prendre pour une référence quand même, mon but principal étant de dire des conneries.

      Vassili Zaïstev · 5 juillet 2014 à 16h42

      On dirait la description de pas mal de médecins ( pas tous cela dit ) !

Herbe bleue · 1 juillet 2014 à 20h52

Content qu’un article soit fait là dessus.
Par contre quid de l’argument du bio qui part là ou j’habite je suis sur de me le prendre très très souvent en contre argument.
L’article ne met que ceci en nota benne à la fin :

« Cette supplémentation est autorisée, et sans doute pratiquée, y compris en élevage bio ».
A l’époque ou j’avais lu cet article j’avais cherché plus d’infos sur le bio et la supplémentation en B12 des animaux d’élevages, sans grand succès.
Si quelqu’unE à des sources à ce sujet je suis preneur!

Himeri · 4 juillet 2014 à 12h08

Il me semble que la pâte à tartiner  » marmite » qui est anglaise contient de la B12 après faut aimer le goût sacré anglais xD

    IV · 6 juillet 2014 à 12h29

    Non mais arrêtez de chercher et prenez des comprimés de B12.

    Fushichô · 6 juillet 2014 à 13h44

    Hum. Marmite, Vegemite, c’est trop bon, tout ça ! (pour une fois, un commentaire sans ironie de ma part).

    S · 25 juillet 2014 à 7h10

    Non ça c’est de la B1…

lutin · 7 juillet 2014 à 18h06

rarement autant ri en voyant un dessin de mec tuant une vache 😀

    IV · 7 juillet 2014 à 18h11

    Comme quoi on peut rire de tout.

maxime · 7 juillet 2014 à 19h28

et en agriculture (maraîchage) bio, où les sols ne sont pas stériles, y a pas de B12 non plus ? nos ancêtres (qui ne mangeaient pas non plus la terre autour des racines que je sache) manquaient-ils de B12 ? j’ai du mal à trouver des infos à ce sujet, si vous en avez je suis preneur

    IV · 8 juillet 2014 à 8h02

    Il y a très peu d’infos au sujet de la B12, mais il y a une chose qui est sûre: la B12 c’est important, il faut se supplémenter, il n’y a rien à y perdre.

mat · 7 juillet 2014 à 23h36

c’est du lourd le link sur les animaux emballage 🙂

Nana · 8 juillet 2014 à 1h26

merci IV !! tu es exceptionnelle !!!! comme je rêverais d’un livre qui regroupe tes bds !! un énorme bouquin !! 😀

    IV · 8 juillet 2014 à 8h03

    Oh ouui 🙂

IV · 1 août 2014 à 20h36

Apparemment la b12 est extrêmement sensible et a tendance à disparaître des sols avec la pollution, il est possible qu’auparavant, les sols et les aliments qui en étaient issus étaient suffisament riches en B12. Mais je pense aussi qu’on ne peutpas idéaliser le passé, les gens avaient probablment des carences et pas qu’en B12.

IV · 1 août 2014 à 20h42

Je crois qu’il y a des gens qui n’ont pas à se supplémenter en B12 car on ne la synthétiserait pas tous au même endroit de l’intestin et ça aurait des conséquences sur l’absorbtion. Je suis pas sûre que ce soit vrai, mais apparemment il y a bien des végétaliens qui ne se suppplémentent pas et n’ont pas de carences. Mais ne sachant pas si c’est mon cas, je ne me risquerais pas à ne pas me supplémenter, vu les conséquences gravissimes que peut avoir une carence.Je pense aussi que les omnivores ne devraient pas penser petre protégés par magie d’une carence en B12 et devraient y faire attention.

Agathe Hélion · 6 août 2014 à 15h18

Ou sinon on trouve beaucoup de vitamine B12 dans la spiruline d’Hawaii : http://www.maisondelaspiruline.com

    IV · 7 août 2014 à 9h41

    C’est pas sur que ce soit la bonne B12, ni qu’elle soit suffisamment dosée.

Faman · 7 août 2014 à 5h53

d’autant qu’une carence en B12 peut mettre 20 à 30 ans à montrer des symptômes liés, y’a effectivement de quoi prendre ça à la légère. Mais bon, ça va t’as encore au moins 10 ans tranquille devant toi sans en souffrir =D

    janic · 18 juillet 2017 à 7h52

    Y a-t-il des tabous sur certains sujets qui dérangent?

      IV · 19 juillet 2017 à 8h52

      J’évite de répandre des fausses informations qui peuvent nuire aux gens. Souvent je censure au lieu d’argumenter, c’est mon côté fasciste.

    janic · 19 juillet 2017 à 7h49

    j’ai un tout, tout petit problème, mes commentaires judicieux et intelligents ne passent pas ici et bien à coté. Ah l’informatique!

      IV · 19 juillet 2017 à 8h50

      C’est dingue hein?

    janic · 24 juillet 2017 à 15h58

    snif! je dois être personna non grata sur ce sujet?

      IV · 25 juillet 2017 à 19h04

      Tu n’es pas très grata de manière générale 😀

Julot Julott · 30 août 2014 à 0h03

En toute objectivité, il y a tout de même des quantités significatives de B12 naturellement dans beaucoup de chair animale(plutôt sauvage ou élevé plus naturellement qu’en élevage industriel) venant de la synthèse interne même si certains animaux sont supplémentés et qu’il devrait y en avoir plus dans un monde non dénaturée mais le dessin reste factuel dans la plupart des cas et il y a tout de même beaucoup d’omnivores déficients en B12 voir carencés surtout après 50 ans du a des problèmes développés d’assimilation stomacale et/ou intestinale~

Loic Muracciole · 4 janvier 2015 à 18h17

bonjour et bonne vie!! je ne savait pas que la b 12 n existait pas a l état naturel … sauriez vous me recommander un site qui puisse me donner un aperçu des apports protéiniques végétaux , s il vous plait ?

    IV · 7 janvier 2015 à 17h28

    « naturel » ?

    Il y a de la B12 chez veganicit par exemple, il y aussi veg1.

Ague · 15 mars 2016 à 15h38

Il y a de la B12 dans tous les produits d’origine animale. Le dessin d’IV n’est pas faux mais en fait les animaux exploités pour leur lait ou leur chair sont surtout supplémentés en B12 pour accroître leur productivité, pas pour leur éviter une carence. Les ruminants produisent de la B12 dans leur tube digestif, donc ils auraient de la B12 même s’ils n’étaient pas supplémentés en B12. Ce qui est IMPOSSIBLE pour les humain-e-s.

Des sources ici : http://www.vivelab12.fr/dou-vient-la-vitamine-b12/

Pas besoin d’arguments naturalistes pour être végane. Etre végane c’est vivre sans nuire aux autres animaux (tout en ne nous nuisant pas à nous-mêmes 😉 et c’est possible grâce à la vitamine B12.

Ague · 15 mars 2016 à 15h46

Oui c’est dangereux. Mais pas de panique, se supplémenter c’est super facile. Y a bien des produits supplémentés en B12, mais pratiquement pas en France. Il faut bien regarder si dans les ingrédients y a écrit « B12 » (ou « cobalamine ») sinon c’est que c’est pas supplémenté.

Donc oui prendre des « comprimés » c’est plus facile. Perso je prends que de la B12 qui a trop bon gout, pour moi c’est pas des comprimés mais des bonbons. (La marque Natrol est très bien et pas cher, la Veg1 est super aussi).

Le groupe facebook « Vive la B12 » donne toutes les infos nécessaires à ce sujet

Ague · 15 mars 2016 à 16h18

Après avoir lu certains com ci-dessous je me permets de poster ça 🙂

IV · 7 juin 2017 à 10h15

Merci. Merci.

Boucard · 28 mars 2019 à 21h01

Bonjour,

Je suis venue retrouver cette bande dessinée car j’en ai extrêmement marre de la voir partout. Cette bande dessinée est totalement fausse.

En utilisant le moteur de recherche Google Scholar on peut trouver des études portant sur la production de B12 par les ruminants, dans le rumen (bon il faut avoir quelques notions de biologie animale):
https://www.cambridge.org/core/journals/british-journal-of-nutrition/article/production-absorption-distribution-and-excretion-of-vitamin-b12-in-sheep/929F60F9E95F9BD8439D56EFBD0DCB01

De plus, avant qu’on synthétise de la B12 (dans des usines extrêmement polluantes, grâce à des bactéries génétiquement modifiés), comment les humains faisaient pour avoir de la B12? … Via les produits animaux peut-être? …

Merci de se cantonner à vos domaines de connaissance, plutôt que dire des choses complétement fausses sur un secteur que vous ne connaissez pas.

    IV · 28 mars 2019 à 21h03

    Tiens à propos de parler de ce qu’on connaît, voici un article sourcé qui parle de ce sujet:
    http://www.cahiers-antispecistes.org/les-animaux-emballages/#nb197-2

      IV · 1 avril 2019 à 10h09

      Je reviens sur ce commentaire parce qu’il semble que c’est ce qui a agacé Lou. Je crois comprendre (détrompez-moi) que les gens pensent que le dessin dit que les animaux n’auraient pas de B12 s’ils n’étaient pas supplémentés. Le dessin ne dit pas ça. Le dessin dit une chose: « un éleveur donne de la B12 aux animaux ». Par exemple, on peut donner la B12 aux ruminants pour optimiser le vêlage. Ça ne dit absolument pas que les ruminants ne « produiraient » pas de B12. OUI les ruminants « produisent »* de la B12, et OUI on donne de la B12 aux ruminants pour optimiser le vêlage. Les deux ne s’excluent pas.
      (Par exemple, la Calcibooster: http://www.calcialiment.fr/media/11647/BOOK-BOVINS-SPACE-2014-EXPORT-FR.pdf?fbclid=IwAR3R2BN73I75RETPA1kMmhqnBrOcnIQwaxP2Gj4xtS57F6TO9_WJu_QgBPU )

      Dans ce cas précis, (supplémenter les vaches pour des vêlages optimisés), les gens ne trouvent rien à redire au fait qu’on donne des suppléments aux animaux, alors que quand un vegan prend un supplément, bah ça leur pose problème.

      Est-ce que c’est plus clair ?

      (j’abuse en disant « produire », je parle de la synthèse bactérienne)

Les commentaires sont fermés.