le monde magique des éleveurs

 

Pour jeter un œil à la propagande des « gentils éleveurs » à destination de la jeunesse, je vous propose une petite vidéo.

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi cet autre monde magique.

 

Vous pouvez me suivre sur le facebook.jpget sur le Twitter.png, mais pas surgplus.jpg.

 


18 commentaires

Ragondeux · 8 novembre 2014 à 19h23

Voici une vision plus réaliste de l’amour des éleveurs pour les animaux :
http://www.l214.com/communications/violence-sur-des-ragondins-l214-porte-plainte

Bizarrement la vidéo a disparu de Youtube, censure ?

https://www.youtube.com/watch?v=GW970CThVbM

Cassandra Gemini · 9 novembre 2014 à 8h49

Ça ressemble à la boîte à rien de Tintin (http://www.vegactu.com/divers/international/transformation-de-lanimal-en-viande-3161/) avec l’option « je suis gentil je suis un mec bien » en plus.

    IV · 9 novembre 2014 à 9h10

    Oui! J’ai lu ça il y a bien longtemps, ça a du me traumatiser.

Jonathan Lyng · 10 novembre 2014 à 22h13

ça me rappelle une scène de cowspiracy: une gentille famille d’éleveurs (bio pré et tralala) explique qu’elle aime les animaux, c’est pour ça qu’elle s’est lancé dans cette activité. deux minutes plus tôt il y avait les filles (6-7 ans, grosso merdo)de cette famille avec quelques porcs qui leurs faisaient des mamours en explicant à quels point ces animaux sont doux et tendres juste avant de dire « il ne faut pas qu’on s’attache parce qu’ils vont devenir du bacon »! J’ai du ramasser ma mâchoire qui gisait sur le sol.

nicolaï · 14 novembre 2014 à 13h24

Tu passes du temps à faire des dessins (quoique), mais là n’est pas ma critique.
Cela fait plusieurs fois que tu ne te renseignes pas sur le sujet en question et du coup tu mets un carré avec « Rien » dedans. Est-ce dû à une carence ? Un manque d’idée ?

    IV · 15 novembre 2014 à 14h41

    Tu fais super bien le troll, on sent le mec qui sait de quoi il parle 😉

      Fushichô · 16 novembre 2014 à 3h01

      C’est juste une dessinatrice flemmarde. ^^

      supercopin · 20 novembre 2014 à 11h40

      nicolaï c’est parce qu’Insolente Veggie est végétarienne, du coup elle n’a pas assez de protéine pour bien réfléchir, c’est aussi simple que ça…

Saladin Mgd · 16 novembre 2014 à 1h11

trop drôle le dessin 🙂

Arnono · 17 novembre 2014 à 12h09

http://www.soylent.me/ > enfin une vrai solution pour éviter le meurtre d’animaux (même par accident lors des cultures agricoles =…)

azer · 24 novembre 2014 à 23h51

Soutiens à JP Garrigues :

cyberactions et pétitions

Satya · 28 novembre 2014 à 19h45

Le végétarisme est-il excessif ? Mais qu’est-ce qui est excessif : épargner une vie, ou l’abattre ?

Qu’est-ce qui est le plus difficile à vivre : refuser d’avaler de la chair animale ou être créature piégée et massacrée ?

On ne peut justifier la consommation de chair animale par le plaisir : demande-t-on à un violeur s’il a commis son méfait parce que jouissif pour lui seul ? La consommation de chair animale est à la nourriture ce que le viol est à l’acte sexuel.

De même que celui qui tue un végétal ne peut goûter les fruits ou légumes que ce dernier aurait pu donner, de même, ceux qui ne donnent point de chance à un animal en le mangeant, ne pourront apprendre à admirer la vie et la sensibilité que cet être vivant aurait pu poursuivre : à quoi bon exister si cela ne sert qu’à nier la vie qui ne nous ressemble point ?

Il est facile de tuer un animal ou de le manger, mais impossible de lui redonner vie : pourquoi détruire ce que l’on ne peut pas créer ?

Même les lions, et tous les autres animaux carnivores, souhaitent le végétarisme : ils ne désirent aucunement être mangés par des hommes !

Débile, que d’abattre un arbre pour manger ses fruits. Encore plus débile, que de dévorer un animal pour apprécier son existence.

Les animaux, innocents et pleinement confiants en leur personne, sincèrement amoureux de la vie, ressentent non seulement la douleur, mais aussi la crainte et la joie. Pourquoi choisir de l’ignorer ? Et pourquoi leur refuser de l’amitié, de la considération ou de la reconnaissance ? Pourquoi chercher à leur faire du mal au lieu de leur faire du bien ?

Quel crime ont fait les animaux mangés pour qu’ils soient ainsi piégés, torturés et condamnés à mort ?

Si l’on croit que tuer, manger de la chair animale n’est pas un problème, pourquoi, alors ! ne point se laisser soi-même tuer et manger, si cela ne pose aucun problème ? On constate son ignorance quand on remarque le manque d’Authenticité sur lequel repose toute logique basée sur l’ego, poussant à ignorer autrui.

Quelle joie y a-t-il à tirer du chagrin, tourment, mise à mort des créatures ?

SHIVA-YOGA, éditions Aquarius.

Gaetch · 4 décembre 2014 à 15h21

« Tu vas voir, ça va aller, ne t’inquiète pas » xD

azer · 13 décembre 2014 à 0h29

Après la ferme des mille vaches , voici venue la ferme des mille veaux , sur le plateau de Millevache :

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/creuse/2014/11/28/la-ferme-des-mille-veaux-prend-forme-dans-la-creuse_11237214.html

http://www.lepopulaire.fr/limousin/actualite/departement/creuse/2014/11/29/lusine-dengraissement-de-la-courtine-privee-de-la-subvention-de-la-region_11238503.html

Toutes les modalités d’action sur le site de l’ OEDA :

http://www.collectif-oeda.fr/texte/campagne%201000%20veaux.html

( comme les liens n’apparaissent souvent pas sous forme de lien , tapez collectif-OEDA si c’est le cas )

Untxia · 13 décembre 2014 à 19h29

C’est pas qu’il y a rien mais surtout que les gens ne veulent rien voir entre, l’animal et la viande sont deux choses différentes voyons, l’un est un objet et l’autre un produit de consommation. Les gens sont intelligents à leur échelle, leur vie est précieuse (la mort, non ! haaaa !), celle des autres moins (combien de mort en Irak aujourd’hui ? ah, moins qu’hier c’est bien !), celle des animaux vaut quedale (je caresse le chat et je mange le porc parce-que l’un est mignon et l’autre a un groin).

Poulet · 15 décembre 2014 à 4h12

Je comprends pas les cochons ils parlent mais pas les vaches ?

Les commentaires sont fermés.