Cette BD est extraite du troisième tome de mes aventures: Mort à la viande! (cliquer pour commader).

Pour ma part, je ne prends pas de bonnes résolutions, je trouve que ce sont surtout les autres qui doivent en prendre. Et vous ?


15 commentaires

La Carotte Masquée · 1 janvier 2018 à 20h11

« Il est temps de te trouver un partenaire consentant »:D 😀 😀

    IV · 6 janvier 2018 à 17h50

    Un qui veut se battre quoi. J’ai toujours été étonnée par le fait que les arènes soient fermées. Ils auraient très bien pu inventer un type de « combat » dans lequel le taureau a la possibilité de s’échapper, leur agument « oh mais le taureau il aime se battre avec le torero » aurait eu plus de valeur.

IV · 6 janvier 2018 à 17h51

Maintenant faut les arroser pour qu’elles poussent! Balance-leur du lait de soja à la figure de temps en temps, histoire qu’ils oublient pas.

IV · 6 janvier 2018 à 17h52

Ha! Quels bénévoles?

IV · 6 janvier 2018 à 17h53

Tu ne connaissais pas quoi?

    Grasyop · 6 janvier 2018 à 21h03

    Le milhassou !

    Faudra que je goûte ça (en version végétale, bien sûr). Je suis la seule personne ici à découvrir ce plat et ce mot ?

    On aura compris que je ne connais pas Toulouse, ni sa région. Néanmoins, c’est le site d’une association toulousaine, l’AVIS, qui m’avait fait découvrir les principaux arguments et notions à connaître sur le végéta*isme (la présentation du site a changé depuis : son contenu d’alors semble aujourd’hui regroupé dans la brochure « Végétarien & Végétalien : vivre sans manger les animaux »).
    Et bien sûr, j’ai découvert depuis un autre site veggie toulousain, et ses livres (qui ont l’avantage d’être bien mieux illustrés que la brochure précédente !). Vive, donc, les végétariens et véganes de Toulouse !

      IV · 7 janvier 2018 à 16h18

      Ah, évidemment! J’ai mis quelques régionnalismes dans Mort à la Viande, celui qui les trouve tous gagne un parissou.

        IV · 12 janvier 2018 à 18h36

        Je vois que ça ne se bouscule pas au portillon, eh bien c’est probablement parce que vous ne savez pas ce qu’est le parissou.

          Aurore Chevalier · 15 janvier 2018 à 1h55

          C’est du pain ?

          IV · 15 janvier 2018 à 10h11

          C’est une sorte de pâte à pain presque liquide et fermentée qu’on fait frire, on mangeait ça à l’époque avant le travail au champ.

          Aurore Chevalier · 17 janvier 2018 à 1h06

          C’est bon alors ? 😀

          IV · 17 janvier 2018 à 12h16

          C’est très bon! C’est vraiment le genre de plat tout gras, au goût indescriptible et au nom imprononçable dont tu es inexplicablement très fier.

          Aurore Chevalier · 17 janvier 2018 à 19h56

          D’accord ! Merci pour ces précisions 🙂

      Aurore Chevalier · 15 janvier 2018 à 1h53

      Non je ne connais pas non plus, ni le parissou d’ailleurs… ^^

IV · 15 janvier 2018 à 10h13

Ma mémé a une page???

Les commentaires sont fermés.