antispécisme 1


24 commentaires

disqus_ipFgKvZVN8 · 28 mai 2015 à 9h28

Et le spécisme anti-carottes alors?

    IV · 28 mai 2015 à 9h43

    Tiens appliquons la réflexion antispéciste aux carottes: quel est l’intérêt d’une carotte? que ressent-elle? que désire-t-elle? La réponse à ces questions nous permettra de savoir quels droits lui appliquer pour protéger ses intérêts.

nicolas · 28 mai 2015 à 12h56

« On ne peut prétendre échapper à la responsabilité d’un choix moral en imitant des individus qui en sont incapables. » Dit Peter Singer dans la Libération Animale. Et ce WE à Paris !!!

    IV · 28 mai 2015 à 13h27

    Les fourmis ne se soucient pas du réchauffement climatique, alors pourquoi devrais-je m’en soucier?

      Gérard Suzuky · 28 mai 2015 à 13h37

      En plus leur biomasse est supérieure à celle des humains, donc elle pourraient faire quelque chose.

        IV · 28 mai 2015 à 13h43

        Les fourmis, c’est vraiment des connasses.

          Gérard Suzuky · 28 mai 2015 à 13h48

          En plus, il y en a qui réduisent leurs potes en esclavage, donc je sais pas pourquoi les humains ont arrêté l’esclavage.

          (sérieusement, heureusement que les gens ne savaient pas ça a l’époque de l’esclavage, sinon les colonel sanders avec leur mouchoir sur la tempe aurait usé de ça jusqu’à la moelle pour continuer à avoir des gens dans les plantations de coton)

          Babooshka Tosltoï · 30 mai 2015 à 8h39

          Pour info, l’esclavage fourmique ne se résume pas aux pucerons. Tous les membres de la fourmilières sont esclaves de la reine à l’ouvrière. Il n’y a pas d’individu dominant. Tous les membres sont à la fois dominés et dominants.
          En résumé, les pucerons ne deviennent pas des esclaves, mais sont simplement intégrés dans l’individualité collective fourmilière.

          On est bien loin de l’élevage, esclavage mortifère qui non seulement soumet des êtres libres à satisfaire le plaisir de quelques uns, fragilise des espèces au dépend des espèces sauvages, mais en sus s’approprie toutes les générations ce qui condamne tous les descendants de la naissance à la mort, et bien sur concernant les esclaves qui n’ont pas le statut d’animaux de compagnie, les égorgent en récompense des services rendus …

          Gérard Suzuky · 31 mai 2015 à 9h33

          merci j’aurais une belle réponse a faire aux carnistes « amoureux de la nature mais pas de ses animaux »

Gérard Suzuky · 28 mai 2015 à 14h32

Ca valait la peine de le faire ce poème 😀 !!! En plus j’aime bien, #1 et tout.

    IV · 28 mai 2015 à 16h39

    #1, ça veut dire qu’il y aura un #2, si Fuschichô voulait bien être raisonnable.

      Gérard Suzuky · 28 mai 2015 à 17h45

      dire que ça serait si simple s’il disait « vive l’équipe de france de foot … féminin »

      Gérard Suzuky · 28 mai 2015 à 20h13

      je fait la holà pour Fuschichô
      /o/ o /o_ _o o/ _o_ … etc.

        IV · 28 mai 2015 à 21h34

        Fuschichô! Fuschichô! Fuschichô!
        OooohooohooooOOH!

          Fushichô · 29 mai 2015 à 8h41

          Vive l’équipe de France de foot!

          Voilà, c’est dit, tu peux poster le #3!

          IV · 29 mai 2015 à 8h57

          Alors là, Fushichô, tu me déçois. je t’aurais pas cru capable de céder à le pression populaire, à la démagogie, et de renier ainsi tes idées anti-foot.

          Fushichô · 29 mai 2015 à 12h15

          Attends, tu m’as demandé de l’écrire, pas de le penser !

          IV · 29 mai 2015 à 12h56

          Pouet.

IV · 29 mai 2015 à 18h09

J’ai hésité entre pouet et prout, mais vu les circonstances, pouet est plus adapté.

    Fushichô · 30 mai 2015 à 1h06

    Prout est la réponse que j’ai failli donné à ton pouet. ^^

IV · 29 mai 2015 à 18h24

Oui moi aussi je repsecte grave.

nicolaï · 4 juin 2015 à 22h48

Tu spams même ici toi? …

nicolaï · 4 juin 2015 à 22h51

Réflexion inutile mais bon : Pourquoi c’est toujours le mâle qui chasse (alors qu’en vrai c’est la lionne et pas le lion) et pourquoi il chasse une femelle, à savoir la gazelle (même si la gazelle peut être un mâle, mais ce n’est pas l’idée qu’en ont les gens) ?
A croire que les mâles chassent les femelles pour les bouffer, en plus d’être spéciste comme argumentaire c’est sacrément sexiste en fait.

    IV · 9 juin 2015 à 17h23

    J’avais pas pensé à ça!

Les commentaires sont fermés.